Une séance photo ?

J’ai voulu écrire cet article pour partager avec vous ma vision de ce que devrait être une séance de prise de vues entre un photographe et un modèle, amateurs ou non.

Rappelons ici qu’amateur signifie littéralement « celui qui aime ». Ce terme est, trop souvent à mon goût, utilisé pour l’opposer au professionnel qui se différencie par le fait de tirer profit de sa pratique de la photographie. Loin de moi l’idée de dénigré ni l’un, ni l’autre, bien au contraire.

Si vous êtes en train de lire, c’est probablement parce que je vous ai posé la question : « Une séance photo ? »

Pourquoi poser

Si le plus souvent c’est le photographe qui a besoin d’un modèle pour réaliser la photo qu’il imagine, le modèle n’en a pas moins besoin des compétences et de la sensibilité du premier pour mettre en valeur son image.

Partons du principe que vous n’êtes ni modèle professionnel, ni que ce soit vous qui souhaitiez être photographié. Quel intérêt pour vous, dans ce cas, de poser ?

Je répondrais tout d’abord que c’est une expérience. Bon, mais encore, me direz vous. Tout le monde ne désire pas la vivre… C’est également l’occasion d’avoir un souvenir de vous, de votre apparence, qu’il vous sera certainement agréable de regarder dans quelques années. Enfin, tout comme certain pratique le théâtre, c’est un moyen d’expression. En tant que modèle vous jouerez un rôle, souvent le principal, dans une histoire dont le photographe est le metteur en scène.

En effet, une « bonne » photo se doit de raconter une histoire, d’exprimer quelque chose, sans quoi elle n’a pas de raison d’être.

Eviter les surprises désagréables

Ça y est, vous voyez un éventuel intérêt à poser ?  Oui, mais comment faire confiance au photographe, que veut-il réellement ?

Comme je vous le disais précédemment, celui-ci a une image dans la tête, il en a même souvent plusieurs. Une idée qu’il souhaite exprimer et il pense que vous pourrez l’y aider. Et bien il doit vous l’exposer, avant même de prévoir la réalisation de la séance. L’objectif doit être clair et vous devez y adhérer, sans quoi il est fort probable qu’il n’en sortira rien de bien. Il arrive que l’on parte sur une idée précise et que l’on aboutisse à une autre, mais on ne réalise que très rarement une belle image sans l’avoir pensée avant.

Outre les discussions et les précédentes réalisations du photographe, un bon moyen pour vous de comprendre ce projet est qu’il vous présente des images d’autres auteurs qui correspondent au style, à l’ambiance, la pose, l’éclairage, la tenue, bref la mise en scène qu’il envisage. N’hésitez pas à poser des questions, à donner votre avis. Il s’agit bien là de partager le même projet.

Avant la séance

Vous êtes d’accord, le jour approche et c’est la première fois que vous aller poser. Même si le photographe ne vous a rien demandé de particulier, je vous livre ci-dessous quelques conseils qui vous aideront vous et lui à réaliser une agréable séance photo.

Vous faire une beauté

Comme c’est très souvent le cas pour le photographe amateur, aucune personne n’est prévue pour le maquillage et la coiffure le jour J, question de budget. Qu’à cela ne tienne, vous voulez apparaître sous votre meilleur jour.

Bonne idée, mais évitez s’il vous plait, l’épilation de dernière minute. Celle-ci pourrait provoquer des rougeurs sur votre peau qui ne sont pas souhaitables. Faites le donc quelques jours avant afin que si rougeurs il y à, elles aient le temps de disparaître. Même chose pour la séance d’extraction des points noirs, prenez un peu d’avance.

Vous décidez de profiter de l’occasion pour rendre visite à votre coiffeur. Décidément qu’elle motivation ! Juste une remarque : si le photographe vous connaît brune, ne changez pas de couleur avant la séance, ou demandez lui si cela le gêne. Pareil pour la coupe. Ce sont vos cheveux, bien sûr, mais entre une longue chevelure noire, un carré blond et de belles boucles rousses, le photographe risque d’avoir beaucoup de mal à s’adapter…

Les vêtements

Lors de vos discussions, vous avez défini ensemble un ou plusieurs style(s) de vêtements. Il est plus que probable que vous porterez les vôtres. D’une part il ne s’agit pas d’une séance pour un nouveau styliste en vogue (peut être un jour), d’autre part ils sont à votre taille et vous vous y sentez bien, ce qui est un avantage certain.

Comme vous pouvez l’imaginer, il est tout autant improbable que la petite robe en lin, à laquelle vous pensez, vous mette en valeur après avoir été portée et laissé sur la chaise de la chambre depuis quelques semaines. Il serait donc préférable de laver et ne pas utiliser les vêtements que vous porterez ce jour là. Apportez les si possible sans les plier de trop non plus.

Là encore, peu de chance pour qu’il y ait des personnes chargées du repassage ou des ajustements de dernière minute. Même si votre séance tombe pendant les défilés de la « fashion week » !

La veille

Même si ce n’est pas l’idée qu’on s’en fait parfois, la vie de modèle professionnel, a un côté monacal. Pas de fiesta de « tous les diables » la veille d’un « shooting », pas de consommation abusive de boissons alcoolisées ou autres substances illicites non plus.

Bon vous n’êtes pas professionnel, certes, mais faites moi confiance, les valises sous les yeux ne sont pas du plus bel effet… Et tous les photographes ne sont pas des Michel-Ange de Photoshop.

Le jour même

Un petit déjeuner, une bonne douche, point trop de maquillage (d’ailleurs vous aurez sûrement abordé la question avec le photographe) et pas de sous-vêtements sérés.

Là, je sens que vous vous dites quelque chose du genre : « Tiens ! Je m’en doutais. Il ne m’a pas tout dit sur ses intentions, sinon pourquoi me parle-t-il de sous-vêtements tout d’un coup ? ».

Je vous arrête tout de suite. Les sous-vêtements et certains vêtements également, laissent des marques sur la peau que vous n’avez pas après votre douche matinale. Cette dernière permettant aussi à retirer les traces d’oreiller qu’il nous arrive d’arborer au lever. Passez plutôt le jogging du dimanche, ou si c’est la saison, votre grand manteau d’hiver.

Dernier détail : si le lieu de votre séance photo le permet, apportez donc la musique que vous appréciez et qui vous détend ou vous stimule… Non, en fait prenez les deux !

Pendant la séance

Bon il n’est plus temps de reculer maintenant. Vous avez un peu le trac ? Allez, ne vous inquiétez pas, ça ne fait pas mal.

Un projet commun

Vous savez, le photographe aussi n’est pas forcément toujours à l’aise. Il se demande s’il va aboutir au résultat qu’il imagine. Il pense aux aspects techniques, esthétiques, à la direction de son modèle, etc. Si c’est ça première séance avec vous, lui aussi devra s’adapter à vous, c’est bien un projet commun.

Parlez-vous lors de la séance : faites des poses et regardez ensemble les photos déjà réalisées pour en discuter. Faites des propositions et avant tout, ne vous prenez pas la tête. Ce n’est pas un travail, vous êtes là tous les deux pour passer un moment agréable dans le but obtenir un résultat flatteur pour vous deux !

Seule ou accompagnée ?

Bien que vous ayez discuté de l’objet de cette séance avec le photographe auparavant, vous vous dites que vous ne le connaissez pas vraiment. Sans compter que si le lieu de la séance photo n’est pas à l’extérieur avec des gens à proximité, on ne sait jamais…

En ce qui me concerne,  je comprends parfaitement.

Réfléchissez y avant et lors de vos échanges préparatoires avec le photographe, avertissez le que si cela se fait, vous viendrez accompagnée.

Posez-vous au moins cette question : Quelle personne pourrait vous accompagner sans vous rendre encore moins à l’aise et qui aura la patience d’attendre la fin de votre séance photo ?

Dans tous les cas, dites toujours à quelqu’un de confiance où cela va se passer et avec qui vous serez.

Après la séance

Toujours un échange

La séance est terminée, vous pouvez souffler. Le photographe lui n’a certainement pas terminé son travail. En effet, même amateur, à l’aire du numérique, il va littéralement développer lui même les photos. Pas avec des produits chimiques dans une chambre noire, mais en face de son ordinateur…

Dans quelques jours il vous fera parvenir une sélection des meilleures et peut être un beau tirage papier. Cela aussi, vous en aurez parlé avant la séance.

Outre cet échange, de bon procédé, il vous reste à signer ensemble un document matérialisant les modalités de votre coopération dans le cadre de la réalisation de ces images et les usages que vous pourriez en faire chacun.

Et oui, en France, les droits à l’image et d’auteurs vous protègent tous les deux. Afin d’éviter un quelconque désaccord qui prend parfois des proportions imméritées, signez toujours un tel document pour le bien des deux.

La prochaine fois

Alors voilà, c’est fait !

C’était sympa ? Le résultat vous plait ? Dans ce cas pourquoi ne pas recommencer. Le photographe vous recontactera certainement ou bien faites le et proposez lui cette fois votre idée de photo.

Sans plus ? Et bien vous aurez tenté une expérience et vous aurez toujours un souvenir à raconter, croyez moi. Des copines à rendre jalouses… Un jeune homme à impressionner…

Mise à jour : 09/12/2015

Une réflexion au sujet de « Une séance photo ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *